La première coiffe intelligente permettant au vigneron d’assurer la traçabilité totale de ses bouteilles, et de les protéger contre la contrefaçon.

Aboutissement de plusieurs années de travail en collaboration avec le leader de la protection des marques Advanced Track and Trace (ATT) et des fabricants de coiffes de surbouchage, le Syndicat Général des Vignerons de la Champagne (SGV) présente la coiffe intelligente Cloé.

Cloé est la première coiffe intelligente permettant au vigneron d’assurer la traçabilité totale de ses bouteilles, et de les protéger contre la contrefaçon.

La coiffe repose sur une combinaison d’éléments personnalisés présents à l’intérieur et à l’extérieur de la coiffe : numéro de série unitaire, QR code, signature unique et pour la première fois un hologramme haute sécurité marqué à chaud.

Le consommateur est également impliqué dans cette démarche de qualité : en scannant la coiffe avec son smartphone, il peut accéder à des contenus mobiles exclusifs sur l’origine du vin ou sur le producteur.

Commercialisée par le SGV depuis janvier 2017, Cloé a reçu le prix de l’Innovation Technologique 2017 à l’occasion du salon Pack & Spirit.

Les objectifs de la coiffe Cloé

  • Protéger sa marque et l’appellation Champagne contre les contrefaçons
  • Simplifier la gestion de stock et les inventaires
  • Mettre en place une traçabilité de ses bouteilles sur l’exploitation jusqu’à la mise marché
  • Apporter aux clients une information immédiate et créative sur le vin, sur les l’exploitation, les accords mets-vins, les distributeurs, un événement…

Cloé garantit l’origine et l’authenticité du champagne

Grâce à un médaillon holographique infalsifiable et un QR code unitaire doté d’un « Seal Vector », Cloé apporte la garantie que la bouteille n’est pas une contrefaçon, qu’elle n’est ni volée, ni issue de la fraude. C’est une authentique bouteille de champagne issue de l’exploitation du producteur.

Identification unitaire de chaque bouteille : un code unique par coiffe.

Authentification : technologie anti-contrefaçon utilisée pour la sécurité monétaire, les passeports.

En cas de vol (coiffes ou bouteilles) : blacklistage des numéros pour un contrôle plus efficace avec une identification plus facile des bouteilles volées.

En cas de flash par les agents de contrôle ou par le consommateur d’une bouteille volée, une alerte est déclenchée auprès du vigneron ou du SGV.

Coiffe Cloé

Cloé garantit la traçabilité

  • Aide à la Déclaration récapitulative mensuelle (DRM), document administratif permettant aux vignerons, viticulteurs, négociants ou caves coopératives de déclarer auprès des douanes la quantité de bouteilles qui est entrée ou sortie de leur cave.
  • Aide à l’établissement de la déclaration de stock.
  • Avec le logiciel de traçabilité ID Pack-Line développé par ATT, le vigneron peut mettre en place la traçabilité unitaire de ses bouteilles, avec un suivi du stock jusqu’à la préparation de commande et l’expédition. Il a également la possibilité de suivre l’évolution de ses marchés grâce à la localisation des bouteilles flashées à travers le monde.

Marketing et information du consommateur

Cloé ouvre de nouvelles perspectives, en permettant à la bouteille de devenir via un QR code un outil d’information des consommateurs et un support de communication souple et personnalisable.

  • Une information immédiatement accessible sur l’exploitation, la cuvée, les accords mets-vins…
  • Des liens commerciaux interactifs vers un site mobile, un contact en ligne, des distributeurs ou une page Facebook…

Demain, Cloé sera le support d’une CRD Numérique

La capsule représentative de droit (CRD) ornée du sceau de Marianne indique que les droits de circulation sur les vins et les alcools dus à l’Etat français pour les ventes en France ont été acquittés auprès de la direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI).

Mais pour le SGV, l’utilité de la CRD dépasse le cadre scal : elle est aussi un dispositif de sécurisation associé à un système de contrôle rigoureux, pris en charge par l’administra- tion des douanes. La fabrication des CRD, leur circulation, le stockage et la répartition des capsules sont ainsi contrôlés comme la production des raisins, l’élaboration du vin et sa mise en marché.

Le SGV et les douanes se sont xés pour objectif de mettre en place une coiffe numérique « représentative de droit ». L’enjeu du travail qui va être mené dans les mois à venir est de consolider le dispositif de protection de l’appellation Champagne contre les vols, les fraudes et les contrefaçons et de permettre aux producteurs d’apporter à leurs clients une garantie d’authenticité de leurs bouteilles.

La CRD numérique permettrait aux services des douanes et des droits indirects d’accé- der immédiatement à des informations associées au code apposé sur chaque bouteille, concernant la production de la coiffe, son activation et son utilisation, ou son éventuel «black-listage» en cas de cambriolage. Avec un tel dispositif, les coiffes ou les bouteilles volées, les contrefaçons et les fraudes seraient bien plus facilement détectables.

La coiffe Cloé a vocation à être «représentative de droit». Pour cela, il faudra notamment que le code général des impôts soit modifié afin d’autoriser l’existence d’une CRD sous forme de QR code et intégrer le process Cloé dans le dispositif de contrôle des CRD.

Pin It on Pinterest

Share This