Albert Bichot est propriétaire de 107 hectares de vignes réparties sur 6 domaines d’exception dans les appellations les plus prestigieuses de Bourgogne.

Les vins Albert Bichot sont porteurs d’une émotion, d’une philosophie qui font de la Maison l’un des plus grands noms de la Bourgogne.

Engagé depuis le début des années 2000 dans la viticulture biologique, Albert Bichot revendique, à compter du millésime 2018, la certification « vin biologique » sur les étiquettes de ses domaines de Côte d’Or et de Côte Chalonnaise. La Maison a aussi le plaisir de dévoiler deux cuvées estivales issues des Hautes-Côtes de Nuits et produites à partir d’achats de raisins bio. De ces plateaux et coteaux culminant jusqu’à 400 mètres d’altitude découlent des vins frais et fruités à la vivacité étonnante…

Testé et approuvé par Gastronomico

Haute-Côtes de Nuits Pinot noir Albert Bichot

Bourgogne Haute-Côtes de Nuits – Pinot noir 2017 BIO

Les raisins issus principalement de sols argilo-calcaires ont été vinifiés en cuves bois et en cuves inox. A l’issue de la macération qui a duré environ 3 semaines, les 3⁄4 de la cuvée ont été transférés en cuves inox et 1⁄4 en fûts de chêne pour l’élevage qui s’est déroulé sur une année.

Le nez est dominé par le fruit, puis la bouche séduit par sa fraîcheur et ses notes de cassis et myrtille. Charnu et gourmand, cette cuvée dévoile toutes les caractéristiques d’un véritable pinot noir.

Un vin à servir entre 14 et 16°C sur une paëlla au poulet ou un steak de thon grillé.

A boire jeune sur le fruit ou à garder jusqu’à 5 ans

Prix constaté : 20 euros chez les cavistes

Haute-Côtes de Nuits Chardonnay Albert Bichot

Bourgogne Haute-Côtes de Nuits – Chardonnay 2018 – BIO

La fermentation alcoolique s’est déroulée pour 3⁄4 de la cuvée en cuves inox et 1⁄4 en fûts de chêne. Les vins ont poursuivi leur élevage, sur le même principe, à la fois en cuves inox et en fûts de chêne pendant 11 mois.

Le nez présente une belle intensité, il est aérien et floral avec une dominante d’arômes de fleurs blanches, comme l’acacia.

Comme pour son alter ego en rouge, la fraîcheur en bouche est remarquable. On apprécie la minéralité, franche et équilibrée, enrobée de notes fruitées de prunes et mirabelles.

On l’appréciera à 12°C sur une tartine d’avocat et crabe, un filet de dorade ou une tomme de brebis

A déguster dès maintenant ou à garder 1 à 3 ans

Prix constaté : 20 euros chez les cavistes