Logo Gastronomico
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Le Malbec, cépage essentiel de l’AOC Cahors

Écouter la chronique sur le Malbec en Podcast

Le malbec, un cépage ancien à Cahors

Le cahier des charges de l’AOC Cahors autorise uniquement trois cépages : un cépage « principal » et deux cépages « accessoires ».

Le principal est le malbec, cépage emblématique du vignoble qui l’a vu naître. Indissociable de l’identité de l’appellation dont il transcende les différents terroirs, il représente a minima 70 % de l’assemblage d’un vin, mais il est souvent travaillé en monocépage.

Le malbec est un cépage ancien à Cahors où il est présent depuis le XVIe siècle au moins. D’après la génétique, il est issu d’un croisement de la magdeleine noire, cépage originaire des Charentes (qui est aussi à l’origine du merlot) et du prunelard, cépage originaire de la vallée de la Garonne.

On dit d’ailleurs qu’il a la précocité de la magdeleine noire et les composés phénoliques du prunelard. Quant à son nom, il le doit, selon diverses sources ampélographiques, à un certain Monsieur Malbeck, propriétaire terrien qui l’introduisit au cours du XVIIIe siècle dans la région de Bordeaux d’où il embarqua ensuite, probablement dans le second quart du XIXe siècle, à destination de l’Argentine et du Chili. En cours de route, il perdit son « k » final !

Un cépage qui a la cote

D’un point de vue physico-chimique, le malbec est un cépage qui à la fois présente de beaux équilibres phénoliques, se montre prodigue en tanins de pellicule (lesquels favorisent la suavité et la rondeur) et dispose d’une structure colloïdale stable : il est ainsi adapté à l’élaboration de grands vins.

Son profil gustatif répond en outre aux attentes des consommateurs actuels qui veulent des vins équilibrés, expressifs et cohérents.

Enfin, le malbec tend à mieux résister que d’autres cépages au phénomène de la hausse des températures.

Résultat, les surfaces plantées dans le monde ont doublé depuis 2000, progressant dans ses deux pays de prédilection : l’Argentine et la France.

Dans ce dernier pays, 80 % des surfaces (5 078 hectares) sont situées dans le Sud-Ouest, le reste essentiellement en Val de Loire (765 hectares) et Languedoc (453 hectares). Mais c’est seulement à Cahors, où il représente 85 % de l’encépagement, qu’il est majoritaire.

Logo Epicerie Fine en Ligne Gastronomico

Découvrez notre sélection de vins et de produits fins
sur notre épicerie fine en ligne

Visitez notre boutique en ligne

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *