Moïse Sfez, jeune talent créateur d’Homer Lobster

Derrière Homer Lobster se cache un jeune talent. Moïse SFEZ dynamite notre conception des comptoirs à homard. Comment ? Tout d’abord, parce que le lobster roll delicatessen, il le découvre in situ, lors d’un voyage aux Etats-Unis il y a quelques années.

Entre temps, Moïse entre à l’école VATEL Paris. Il y multiplie les expériences dans des établissements de renom, aussi bien côté salle que côté cuisine. Il acquiert une vision globale de l’univers de la restauration ainsi qu’une réelle indépendance.

Commis, puis Chef de rang au restaurant Lili du Peninsula Paris, il traverse la Manche et rejoint le restaurant Alain Ducasse de l’Hôtel Dorchester, en plein cœur de Mayfair. Aux côtés du Chef Jean-Philippe Blondet, il apprend véritablement les bases de la restauration, dans un rythme très intense et un cadre très strict.

Fort de cette expérience de huit mois, il retourne à Paris, pour rejoindre cette fois-ci les cuisines du restaurant étoilé du Meurice, où le Chef Jocelyn Herland lui apprend toutes les techniques de cuisson du homard.

Il poursuit avec une dernière expérience en tant que manager du restaurant du Roch Hôtel durant un an. Il en profite notamment pour perfectionner son relationnel client et ses compétences en matière de gestion. Mais, Moïse est déjà intimement convaincu de son futur projet qui lui apparaît comme une évidence : fan de street food, il ouvrira son concept de lobster roll delicatessen, directement inspiré de sa découverte américaine, mais avec cette irrésistible french touch qui fera toute la différence.

Moise Sfez

Homer Lobster, la street food version Palace

Homer Lobster, c’est donc l’authentique lobster roll delicatessen comme on en trouve en Nouvelle Angleterre. Ce sandwich au homard que Moïse a dégusté la première fois lorsqu’il était en vacances à New York, il a voulu le partager dès son retour en France. Il mise avant tout sur des produits de qualité : un homard bleu et frais pêché sur nos côtes, une généreuse brioche artisanale élaborée spécialement pour l’adresse, et une sauce à la mayonnaise ultra goûteuse faite maison.

Lancé lors d’un des rendez-vous mensuels du Food Market de Belleville, c’est un carton immédiat. Les éditions se succèdent sans que la file ne s’amenuise devant le stand. On s’y bouscule pour avoir la chance de déguster l’une des deux recettes mises au point par Moïse, toutes deux emblématiques du fameux lobster roll.

Si certains optent pour le « Classique », où le homard est haché et mélangé à une mayonnaise maison citronnée pour en conserver la mâche et la fraîcheur, d’autres se laissent séduire par le « Connecticut », depuis bestseller de la maison, dans lequel le homard est légèrement tiédi, et assaisonné de beurre citronné, et d’un mélange secret d’herbes aromatiques.

Le succès est tel que le célèbre magazine Time Out démarche Moïse pour que Homer Lobster figure parmi les participants du Time Out Market au Carreau du Temple. Et là encore, le succès est au rendez-vous. Moïse est alors démarché par le Parisian Omnivore District, le premier Food Court Made in France installé dans la cour du BHV MARAIS L’HOMME, où il s’impose rapidement comme le stand de référence.

C’est fort de ces multiples réussites qu’Homer Lobster débarque aujourd’hui rue de Rambuteau dans une adresse dédiée et sans nulle autre pareille.
Devanture Homer Lobster Paris
Lobster roll

Une adresse authentique Made in USA

S’il a su faire découvrir et redécouvrir le lobster roll aux parisiens adeptes de ce sandwich, Moïse souhaite aujourd’hui poursuivre sur cette voie tout en proposant de nouvelles variantes mettant toujours à l’honneur le homard. Trois nouvelles recettes viendront donc compléter l’offre que proposait jusqu’alors Homer Lobster.

La première recette est un hommage à la version californienne du sandwich où le homard vient s’acoquiner au guacamole, au concombre et à la laitue. La seconde version se pare quant à elle d’accents asiatiques, avec le mariage détonnant du chou chinois, du concombre, de la cébette, et du gingembre, le tout relevé par un mélange d’épices japonaises.

C’est sans compter le « Lobster grilled-cheese« , où le cheddar hollandais affiné montre qu’un produit noble peut aussi être junk. On n’oublie pas d’accompagner le tout de chips maison à la truffe ou au wasabi, ou d’une salade de wakamé.

Pour ceux qui auraient encore de la place pour le dessert, on se rue sans hésitation sur le cookie au Kinder maison, la brioche au Nutella, ou sur le cultissime sandwich peanut butter et sa confiture.

Enfin côté boissons, on opte pour la limonade maison, un verre de vin blanc, ou une bière made in USA qui finira de nous transporter de l’autre côté de l’Atlantique. Mais pour cela, il suffit de passer la porte d’Homer Lobster.

Un lobster roll pur jus

Derrière les grandes baies vitrées, se cache un lobster roll pur jus : murs carrelés, grande ardoise annonçant les différentes propositions, tables hautes avec vue directe sur le comptoir ouvert où sont élaborés en live les lobsters rolls.

Petit plus non négligeable : la terrasse de 12 places pour déguster au soleil son petit homard confortablement lové entre deux tranches de brioche bien moelleuses.

Salade wakamé

Homer Lobster, c’est aussi dans le Panier !

Outre l’offre de lobster à déguster sur place ou à emporter, Homer Lobster propose également une gamme d’épicerie fine autour du homard bleu en collaboration avec l’artisan « Groix et Nature », qui confectionne ses produits avec passion directement sur l’île du même nom.

Bisque de homard, huile de homard, confit de homard, rillettes de homard ou encore sardines à l’huile de homard, de quoi nous en faire pincer sérieusement pour ce crustacé.

En 2018, Moïse Sfez remporte le titre de meilleur lobster roll du Monde !

Le samedi 7 juillet 2018 s’est tenue une compétition unique : le Down East Lobster Roll World Championship. Entendez le Championnat du Monde de Lobster Rolls !

A Portland, dans le Maine, terre d’origine du célèbre sandwich, les dix compétiteurs triés sur le volet ont fait goûter des bouchées de leurs lobster rolls aux 700 invités présents lors de l’événement.

A 17h, heure locale, la présentatrice de télévision Shannon Moss, maîtresse de cérémonie, a annoncé le verdict des juges : le celebrity prize est remis à Moïse Sfez !

Seul concurrent français (et européen) de la compétition, Moïse Sfez a présenté au public américain sa recette best-seller, le « Connecticut » : Homard breton servi tiède, beurre citronné et mélange d’herbes secrètes, le tout servi dans un pain brioché beurré et toasté imaginé par le boulanger Thierry Racoillet.

A compétition spéciale, entraînement très spécial : pour l’occasion, Moïse Sfez a demandé conseils au chef trois étoiles Eric Frechon. Nul doute que le drapeau français sur son col lui aura porté bonheur pour brandir haut et fort les couleurs de la France lors de cette compétition hors du commun !

Moise Sfez

Informations Pratiques

Homer Lobster
21, rue Rambuteau
75004 Paris

Facebook : Facebook.com/homerlobster

Crédit photo : Kim Garell