Découvrir la Boutique en ligne
Logo Gastronomico
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

L’AOC Côtes d’Auvergne, un terroir volcanique

Un terroir volcanique unique

Le vignoble AOC Côtes d’Auvergne est unique en son genre dans le paysage viticole français puisqu’il tire son originalité de l’ancienne activité volcanique du territoire.

L’aire d’appellation s’étend sur environ 80km du Nord au Sud et 15km d’Est en Ouest et se répartit sur 53 communes.

Ses sols argilo-calcaires sont issus d’un processus de sédimentations accumulées pendant plus de 20 millions d’années entre les deux chaînes de montagnes au sein du bassin d’effondrement de la Limagne. Pris entre les Monts du Livradois, à l’Est, et la chaîne du Sancy, à l’Ouest, le vignoble auvergnat jouit de sols argilo-calcaires et basaltiques propices à la viticulture. Basaltes, pépérites, ponces, coulées en inversion de relief : nul par ailleurs que dans les Côtes d’Auvergne, le volcanisme n’a contribué à une telle diversité de terroirs.

La renommée et la particularité de dénominations locales complémentaires que sont Madargue, Châteaugay, Chanturgue, Corent et Boudes illustrent d’autant plus cette diversité des sols.

Un climat très favorable

Le climat local est également propice à la viticulture. Placé sur le 45e parallèle, celui du saint-émilion, des côtes-rôties, du Piémont Italien ou des Pinots Noirs de l’Oregon, qui délimite les vignobles septentrionaux des méditerranéens, le vignoble des Côtes d’Auvergne bénéficie d’un climat semi-continental très favorable à son épanouissement.

Les parcelles de vignes de l’AOC Côtes d’Auvergne bénéficient de l’effet de Foehn qui régule les températures et limite les précipitations. Avec des étés chauds et des précipitations moyennes annuelles de 500 millimètres, la vigne trouve sur les parcelles précisément délimitées pour la récolte du raisin d’excellentes conditions climatiques durant toute la période végétative.

Ces conditions assurent un démarrage précoce du cycle végétatif et un déroulement optimal de la phase de maturité. Les belles arrière-saisons sont souvent la clef d’une bonne maturation de la vendange. L’effet de Foehn est un phénomène météorologique. Le vignoble auvergnat en bénéficie car il se trouve derrière la Chaîne des Puys, qui lui offre un rempart sous les vents dominants.

Versant Ouest, l’air diminue en pression atmosphérique et se refroidit en même temps ; cela provoque une condensation de la vapeur d’eau contenue dans l’air, la formation de nuages, avant de se transformer en précipitations.

À l’inverse, sous le versant Est, les masses d’air ayant perdu une grande partie de leur humidité, redescendent et se compriment, ce qui entraîne un réchauffement et un assèchement.

AOC Côtes d'Auvergne

Vin d’Auvergne, toute une histoire

Les spécialistes situent les premières traces de vigne en Auvergne vers le Ve siècle.

Au fil des siècles, le vignoble prospère et se développe fortement au Moyen Âge. L’adoucissement du climat à cette époque permet à la vigne de pousser jusqu’à plus de 1000 mètres d’altitude et l’expansion démographique permet le développement de la vigne qui dépasse alors les 10 000 hectares.

Du XVe au XVIIe siècle, l’Auvergne se couvre de vigne et connaît une période d’expansion. Au XVIe siècle, les premières appellations apparaissent comme Boudes, Châteauguay, Corent, Madargue, ou encore Chanturgue.

Dans les années 1700, la superficie de la vigne en Auvergne atteint jusqu’à 21 000 hectares. La qualité du vin des côtes d’Auvergne s’améliore au point d’étendre sa renommée dans tout le royaume et de séduire jusqu’au roi Henri IV qui servira à sa table ce vin “royal”.

Plus tard, ce vin coulera à flots à Versailles sous Louis XIV.

L’obtention de l’AOC en 2010

En 1880, la France connaît une crise majeure avec l’arrivée du phylloxéra.

Ce puceron importé des États-Unis détruit en quelques années une très grande partie du vignoble français et provoque la disparition de cépages et de vignobles ancestraux.

L’Auvergne, quant à elle, est épargnée pendant une dizaine d’années. Les viticulteurs auvergnats profitent de cette période d’abondance, au point de devenir le 3e département français producteur de vin.

En 1890, il compte 43575 hectares de vignes ! À la fin du XIXe, le vignoble auvergnat est décimé pour moitié. Les deux conflits mondiaux qui s’ensuivent finissent d’entamer la période d’abondance.

Il faudra attendre la fin du XXe siècle pour renouer avec le prestige ancestral du vignoble auvergnat.

Une amélioration qualitative des vins du terroir est enregistrée jusqu’à l’obtention de l’AOC en 2010, une date historique pour le vin d’Auvergne.

AOC Côtes d'Auvergne

AOC Côtes d’Auvergne : Quelles dénominations ?

Les vins de côtes d’Auvergne se répartissent en 5 dénominations.

  • MADARGUE – Rouge : Au nord du vignoble des Côtes d’Auvergne, situé sur la commune de Riom, le cru de Madargue secrète un des vins d’une rare élégance et présente des caractéristiques qui en font un vin à l’identité originale. À l’œil, il offre une couleur profonde et intense. En bouche, il s’avère d’une grande souplesse et d’un bel équilibre. Bien structuré, il se révèle un excellent vin de garde. En volume, c’est le plus petit cru de l’appellation. Le viticulteur Julien Déat a d’ailleurs planté cette année 12 500 pieds de vigne pour ce cru, de quoi augmenter le volume de production de cette appellation dans les prochaines années.
  • CHATEAUGAY – Rouge : Le plus typique de la région, le cru de Châteauguay offre une belle longueur en bouche, des tanins élégants ainsi qu’une saveur aux notes de poivre et de fruits rouges. Avec sa belle couleur rubis. Le Châteaugay est un vin souple dont la légère acidité fait la fraîcheur et l’authenticité.
  • CHANTURGUE – Rouge : Tout petit vignoble enclavé dans les hauteurs de Clermont-Ferrand, l’AOC Côtes d’Auvergne Chanturgue possède une belle teinte rouge, assez sombre et soutenue avec des reflets violacés. Fruit, structure, élégance et finesse caractérisent indéniablement les vins de Chanturgue.
  • BOUDES – Rouge : Avec ses vignes en terrasse idéalement exposées au Sud, le Boudes est un vin charnu et bien structuré, ferme et viril sans être acide. On y retrouve le caractère poivré et épicé, typique du terroir auvergnat.
  • CORENT – Rosé : Seul cru de vin rosé dans l’AOC Côtes d’Auvergne, les vignes de Corent produisent depuis toujours un magnifique “vin gris”. D’une belle amplitude en bouche offrant des arômes riches et denses de fruits frais, le Corent est un vin vif qui allie avec panache la fraîcheur, la rondeur et la minéralité.

Informations Pratiques

AOC Côtes d’Auvergne
Fédération Viticole du Puy-de-Dôme
11 allée Pierre de Fermat
63170 Aubiere – Auvergne-Rhône-Alpes
Vignoble de la Vallée de la Loire

Site Internet : www.cotesdauvergne.com

Logo Epicerie Fine en Ligne Gastronomico

Découvrez notre sélection de vins et de produits fins
sur notre épicerie fine en ligne

Visitez notre boutique en ligne

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *