Logo Gastronomico

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Le vignoble au Château de Chambord

Chambord, un vignoble historique

Les archives attestent la présence de vignes à Chambord au moins depuis la période médiévale (les fermes et communautés religieuses préexistent à la construction du monument actuel).

En 1518, François Ier entreprend la construction de Chambord. La même année, une ordonnance royale nous apprend qu’il a fait venir en Val de Loire depuis Beaune 80 000 pieds de vigne du cépage réputé être à l’origine du Romorantin.

C’est cette vigne qui fut notamment replantée à Chambord dès 2015, dans la perspective de la célébration des 500 ans du domaine en 2019.

Un bloc de quatorze hectares a été planté à quelques kilomètres du monument, au lieu-dit de l’Ormetrou, dans une démarche écoresponsable.

Domaine National de Chambord

Les premières mentions de vignes à Chambord

Un certain nombre de documents atteste la présence de vignes dans le parc de Chambord au XVème siècle.

Ces pièces de vignes, de superficie réduite, constituent une dépendance des maisons et petites exploitations. On retrouve encore quelques mentions de clos de vignes en 1547 à l’occasion de la visite des fermes du parc par des officiers du roi Henri II.

En tout état de cause, la vigne fait partie des paysages et des activités agricoles traditionnelles du domaine de Chambord ; elle renvoie à une viticulture populaire, destinée à une consommation domestique.

Une exploitation viticole à la fin du XVIIIème siècle

Quelques années après la suppression de la capitainerie royale des chasses de Chambord (1777), la destination du parc pose question. Un mémoire est rédigé par des physiocrates pour définir les contours de sa mise en valeur et de sa rentabilisation.

Il est proposé de planter une soixantaine d’arpents de vignes sur « un coteau aride et exposé au midi qui est vis-à-vis le château » – vraisemblablement la plaine de l’Ormetrou. Cette visée fut en partie concrétisée en 1787 avec la plantation de dix arpents de pieds francs d’auvernat blanc et rouge (pinot) sur le site de l’Ormetrou.

Ce clos de vignes apparaît sur plusieurs cartes et plans de la fin du XVIIIème siècle et du début du XIXème siècle.

Il apparaît encore dans un inventaire du parc de Chambord dressé en 1817 où il occupe toujours une superficie de cinq hectares. C’est à l’emplacement de cette ancienne exploitation qu’a été plantée, à partir de 2015, la nouvelle vigne de Chambord.

Domaine National de Chambord

Testé et approuvé par Gastronomico

Château de Chambord Cheverny blanc 2022

Château de Chambord, Cheverny blanc 2022

C’est en 2015 que le Château de Chambord renoue avec son histoire viticole en replantant une parcelle de quatorze hectares de vignes au lieu-dit de l’Ormetrou, à quelques kilomètres du monument historique, à l’emplacement d’un ancien vignoble, dans une démarche agricole écoresponsable. Les premières vendanges manuelles à Chambord sont réalisées en septembre 2018.

Le vignoble est planté selon une exposition nord-sud sur un terroir à dominante sableuse, mélangée en sous-sol à de l’argile. Il est travaillé en agriculture biologique. Chambord s’est doté d’une véritable exploitation viticole, les raisins y étant récoltés puis vinifiés dans un nouveau chai rénové en 2022.

2022, une année record

Les vendanges de l’année 2022 ont été exceptionnelles. Les 77 000 pieds de vignes ont été épargnés par la grêle et ont connu de belles journées ensoleillées, accompagnées par des températures douces, permettant de multiplier par quatre la récolte par rapport à l’année précédente.

Le Cheverny blanc 2022 du Château de Chambord est élaboré à partir d’une macération pelliculaire. Une fois cueilli, le raisin est égrappé et pressé. Le jus est mis en cuve pour une durée de 18 heures environ à faible température. A la suite de ce maintien au froid, on laisse remonter doucement la température pour que les jus commencent leur fermentation jusqu’à une température de 15°C. L’élevage est réalisé en cuve inox.

Ce millésime est issu de l’assemblage de 60 % de sauvignon et 40 % d’orbois.

Il dévoile un nez délicatement fumé et fruité avec des notes principales d’ananas, de pamplemousse, complétées par une touche de cassis. Une légère acidité se développe en bouche, ainsi qu’un beau volume.

Il se déguste en apéritif ou s’accorde magnifiquement avec des crustacés, des poissons de mer ou de rivière.

Château de Chambord Cheverny blanc 2022 est disponible chez certains cavistes et sur la boutique en ligne boutiquedechambord.fr au prix public de 20 €

Informations pratiques

Château de Chambord
41250 Chambord – Loir-et-Cher
Vignoble de la Vallée de la Loire

Crédits photo : Olivier Marchant ; Leonard de Serres ; Gastronomico.fr

Vous aimerez aussi

Domaine Fournier Père et Fils

Domaine Fournier Père et Fils

Créé en 1926, le Domaine Fournier Père & Fils est niché au coeur du magnifique vignoble Sancerrois entre la Loire et le Pays Fort

Domaine du Roc de l’Abbaye

Domaine du Roc de l’Abbaye

Le Domaine du Roc de l’Abbaye est situé au coeur de Saint-Satur, commune viticole historique du vignoble Sancerrois.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *