Alliance Loire nous emmène à la rencontre de Guillaume Le Lay, propriétaire et vigneron du Domaine Du Bellay, pour découvrir la cuvée élaborée avec les vieilles vignes du domaine.

La cuvée iconique du Saumur-Champigny

Issu d’une sélection de 4 ha des plus belles vignes de Cabernet Franc du domaine, le Château du Bellay bénéficie d’un terroir du turonien moyen, constitué de craie sablo-limoneuse, ce qui permet un développement exceptionnel de la vigne.

Ce vin révèle une robe rouge sombre. Le nez est complexe, mêlant des arômes de fruits noirs, de truffe, de noisette et de moka. La bouche est ample, charnue et structurée par des tanins soyeux.

Prix : 14 € chez les cavistes

Une suggestion d’accord mets & vins ?

Cette cuvée, chambrée à 16°C, sera parfaite pour accompagner un carré d’agneau aux asperges, ou un plateau de fromages affinés.

Rencontre avec Guillaume Le Lay, propriétaire et vigneron du Domaine du Bellay

Bordelais d’origine, ce passionné a étudié et vinifié en France et à l’étranger avant de s’installer en 2008 dans le Saumurois, à Saint-Cyr-en-Bourg, et de reprendre une propriété viticole : le Domaine du Bellay.

J’ai eu envie d’appliquer ma vision du vin à mon propre domaine. Passionné par les vieilles pierres, amateur des vins du Saumurois et accueilli par cette « douceur angevine » légendaire, je suis tombé amoureux des lieux et de la culture des vignes en Clos, qui fait la particularité de la région depuis plus de 300 ans.

Le Domaine du Bellay regroupe plusieurs clos encadrés par des murs de tuffeau, qui protègent les vignes des vents d’Est et favorisent une très belle maturité des raisins.

Guillaume Le Lay conduit ses vignes en agriculture raisonnée, dans une optique de préservation de l’environnement.

Mes vignes sont enherbées de manière à protéger les sols “de l’érosion et à renforcer la biodiversité. C’est ainsi que de nombreux insectes recolonisent les vignes et permettent une lutte naturelle contre les insectes prédateurs.