Logo Gastronomico
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Tipana, pâtisserie nomade à Paris

Une touche orientale sur les grands classiques de la pâtisserie française

Toujours plus créative, toujours plus étonnante, la pâtisserie française se renouvelle avec Tipana dans le 6ème à Paris. La créatrice de cette nouvelle pâtisserie nomade, Dima Al Husseini, imagine les grands classiques de la pâtisserie française sous influence méditerranéenne et moyen-orientale, dans une fusion des délices totalement irrésistible. Un concept à découvrir dès maintenant.

Le savoir-faire Français, le Chic Parisien, la générosité Orientale

Depuis quelques années, la pâtisserie française ose mixer des inspirations venues d’ailleurs pour inventer de nouveaux plaisirs sucrés. Une façon d’enrichir sans cesse le répertoire d’un artisanat réputé dans le monde entier. Tipana s’inscrit dans cette tendance fusion entre la grande tradition pâtissière française et des saveurs ensoleillées venues du Maghreb et du Moyen-Orient, comme la figue, la datte, la pistache, la fleur d’oranger.

Au cœur de Saint-Germain-des-Prés, à deux pas du Marché Saint-Germain, la première adresse de Tipana est à la fois une pâtisserie, un lieu de vie chic et raffiné. L’endroit parfait où acheter les desserts du dimanche, déjeuner à midi en semaine, faire une pause gourmande lors d’un après-midi shopping, en s’offrant une tarte au citron meringuée à l’eau de rose.

Patisseries Tipana

Une pâtisserie de tradition française, qui propose aussi des recettes fusion franco-orientales

Le rêve d’une gourmande nomade

Née à Paris, Dima Al Husseini est d’abord une nomade dans l’âme : par sa mère, originaire du Sahara algérien, et par son père, né dans le désert saoudien.

Diplômée de l’EM Lyon, spécialisée en finances, Dima fait d’abord carrière dans un groupe hôtelier. Elle voyage beaucoup et découvre toujours une destination d’abord par sa cuisine, grâce à ses carnets d’adresses gourmands personnels. Malgré un parcours aux antipodes de ses origines, elle reste profondément attachée à l’esprit nomade, tout en revendiquant ses trois cultures, française, algérienne et saoudienne. Cette identité nomade qui valorise l’échange et fait de chaque rencontre un enrichissement est au cœur du concept Tipana.

Tipana, un diminutif affectueux et symbolique

Dans l’argot algérois, le mot « tipana » signifie « petit pain » par déformation des mots français. Dans les quartiers populaires d’Alger, on l’emploie pour dire qu’on va chercher une baguette ou une viennoiserie. Dima l’a choisi comme un clin d’œil à cette fusion des cultures française et algérienne, autour d’un aliment symbolique du quotidien qui appartient au patrimoine commun. À Paris, la pâtisserie nomade Tipana offre une approche unique et originale du savoir-faire pâtissier français et ne ressemble à aucune autre.

Les délices nomades de la pâtisserie Tipana

Tipana est d’abord une pâtisserie de tradition française, qui propose aussi des recettes fusion franco-orientales. Cette double identité est omniprésente. Toute la carte de gâteaux individuels et à partager a été développée par de grands pâtissiers français, qui ont réinterprété certaines créations autour de saveurs typiques du Maghreb et du Moyen-Orient.

La tarte Blida, du nom de la ville des roses en Algérie, dévoile une sublime tarte au citron faite de zestes de clémentines et d’une meringue légère parfumée à l’eau de rose. L’éclair Méditerranée fait écho à ce bassin en alliant la pistache et les dattes. La pâtisserie El Oued reprend les codes de la charlotte et la revisite avec des dattes. Le roulé à la cannelle ultra-tendance se réinvente à la pistache et aux dattes ou à la fleur d’oranger et aux agrumes confits.

Mais le produit star c’est le Tipana, délicieux biscuit à l’amande garnie d’une crème mousseline en version individuelle ou à partager. À base d’amandes et sans gluten, la dacquoise joue avec les couleurs et les saveurs : praliné-noisette, cacao, café, citron, pistache, fleur d’oranger ou framboise-eau de rose.

Boutique Tipana

Les vitrines alléchantes de Tipana

Plus qu’une pâtisserie nomade élégante, une oasis unique dans la ville

Rive gauche, dans le quartier iconique de Saint-Germain, juste à côté du Marché Saint-Germain et de la rue de Seine, le lèche-vitrines fait partie des sports les plus largement pratiqués. Et l’arrivée de la pâtisserie Tipana va encore renforcer cette réputation… Un peu en retrait de l’agitation, les vitrines alléchantes de Tipana font désormais partie du parcours obligé des Parisiennes et des Parisiens gourmands.

Dès l’arrivée, la vitrine attire le regard et aiguise l’appétit avec ses pâtisseries fraîches et ses Tipanas colorées. À l’intérieur, l’espace lumineux tout habillé de beige du sol au plafond dégage une impression de quiétude chaleureuse et raffinée.

Comme un écrin aux formes arrondies et aux lignes épurées, la boutique joue la douceur pour mieux mettre en valeur mille douceurs colorées. Face à l’entrée, deux vastes niches en forme d’arc avec étagères en bois naturel donnent le ton, derrière le spectaculaire comptoir-vitrine, rempli de pâtisseries et gâteaux de voyage. Ici et là des arcs, des plantes vertes, des objets en céramique et de très belles suspensions rondes en verre soufflé dans des nuances d’ambre, de taupe et de vert. Partout des matières nobles et naturelles, pour une ambiance méditerranéenne contemporaine.

Au-delà d’une ouverture en arcade qui évoque l’architecture orientale dans une version modernisée, l’espace boutique se prolonge par une salle au style intimiste. Là, les coussins moelleux font écho aux assises habillées de couleurs vives, notamment le rouge vermillon signature de Tipana. Un univers qui donne envie de s’installer tranquillement pour prendre le temps. De se poser. De se retrouver. De se régaler. Un plaisir encore plus délectable quand on en a été privé…

Informations Pratiques

Tipana, Pâtisserie nomade
2 rue Clément
75006 Paris – Île de France

Crédits photos : ©TheTravelBuds

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *