Un bistrot… Comme à Athènes !

Les kiffs d’une taverne grecque… sur le faubourg Saint-Denis ! Ils rêvaient de trouver un rendez-vous bien parisien qui réunirait tout leur amour pour la cuisine et l’art de vivre grec.

Le duo de Filakia ouvre son premier bistrot méditerranéen dans le 10e dans une atmosphère singulière. Au programme : du farniente, des plats à partager, des serveurs attentionnés, du café frappé et une ambiance comme à Athènes !

Ils étaient faits pour se rencontrer, ces deux-là !

Mariée à un Grec, Chloé Monchalin, cheffe formée par les plus grands (Pascal Barbot, Joël Robuchon, Michel Troisgros…) rencontre Benjamin Rousselet à la direction du Chardenoux chez Cyril Lignac… Leur amour pour la cuisine grecque et leur envie d’entreprendre les poussent à ouvrir Filakia, qui reprend les codes de la street-food grecque avec une touche « gourmet » qui fait toute la différence.

Cinq ans plus tard, le duo a envie d’aller plus loin… et d’ouvrir un restaurant. Mais pas n’importe lequel. Chloé et Benjamin ont décidé de mixer le meilleur de Paris et de la Grèce. Résultat ? Un bistrot à la française dopé à la bonne humeur hellénique avec une carte digne des meilleures tavernes d’Exárcheia, de Kerkyra ou de Paxos. Grand Café d’Athènes est né.

Grand Café d'Athènes

Ce nouveau rendez-vous parisien s’inscrit dans lignée des adresses bouillonnantes qui se multiplient à Athènes. C’est cet art de vivre typiquement grec que Chloé et Benjamin souhaitent insufler dans leur nouvelle adresse.

Commencer sa journée avec un freddo cappuccino, se faire une pause « souvlaki » le midi, savourer une koulouria au goûter accompagnée d’une citronnade maison, faire traîner les apéros-mezzés en terrasse, débarquer en bande autour de la grande table du fond pour dîner ou encore venir y déjeuner le dimanche en famille…

Grand Café d’Athènes, c’est la promesse d’un lieu où il fait bon vivre et avoir ses petites habitudes : un vrai kiff à la méditerranéenne !

Grand Café d'Athènes

Un shoot de vacances sur le Faubourg Saint-Denis

Ça bouge dans les faubourgs. C’est au cœur de l’artère la plus vivante du 10e arrondissement, fief du nouveau cool parisien, que ce bistrot méditerranéen vient de s’installer.

Depuis la terrasse du Grand Café d’Athènes conçu par l’agence Studio Parisien (les boutiques Cartier, Gas, April May, c’est eux), on se laisse porter par une atmosphère totalement dépaysante qui sent bon les vacances, jusqu’aux moindres détails : livres, chandeliers, céramiques, vases, cadres…

Chloé y a posé ses souvenirs de voyage, chinés au fil de ses balades dans Athènes. Peinture vert amande, papier peint, suspensions fleur et marbre blanc se combinent aux vieilles tomettes parisiennes. C’est sans oublier la vaisselle en céramique avec des assiettes hyper colorées en terre cuite fabriquées et peintes à la main par la famille Lembesis, artisans céramistes sur l’île de Sifnos depuis plusieurs générations.

Derrière le comptoir en marbre, ça s’affaire ! On taille minute du nouboulo corfiote, filet mignon de porc servi en tranches fines comme un carpaccio. On y dresse aussi quelques entrées comme la salade Dakos, un tzatziki ou encore un Palio Moka.

Grand Café d'Athènes

Le meilleur de la Grèce à Paris

Après Filakia et la street food gourmet, Grand Café d’Athènes chahute les grands classiques de la gastronomie grecque, tout droit inspiré de la comfort food méditerranéenne et des petits plats trop bons de la belle-mère athénienne de Chloé Monchalin.

Miam, une cuisine lèche doigt ! Ici, on revendique la gourmandise et l’envie de tout goûter avec des assiettes à poser sur les tables et à partager (ou pas !) sur une jolie table dressée. Pour commencer, des mezzedes avec le tzatziki maison toujours accompagné de pita dorée, les olives de Kalamata, la spanakopita (ce chausson aux pousses d’épinard et herbes fraîches) ou encore la feta psity, cuite au four avec condiments et arômates. À suivre, le poulpe fondant sur un écrasé de pommes de terre tièdes assaisonnées de persil et de piment fumé, le risotto de Kritharaki : petites pâtes grecques servies avec des ailerons de poulet caramélisés, ou encore les moules gratinées saganaki à la sauce tomate piquante, feta et origan frais…

Envie de découvrir la richesse du vignoble grec ? Ici, on retrouve une carte des vins tendance nature et biodynamie idéale pour arroser ces festins. Les plus jolis flacons de vins helléniques ont été convoqués par Georgios Ioannidis et Mavromati : AOP Naoussa Terre et Ciel et Aop Rapsani Terra Petra du domaine Thymoipoulos ou encore cette bouteille IGP Cyclades, Santorin du domaine Sigalas.

Grand Café d'Athènes

Les desserts : des madeleines de Proust revendiquées ! On régresse gentiment avec un parfait noisette et marmelade minute de mûres ou encore les « loukoumades », ces fameux beignets chauds minute accompagnés de glace cannelle et sirop de miel… sans oublier les figues rôties à l’Otto’s Vermouth et sa glace vanille maison.

Un service non-stop avec la souplesse des cafés à la parisienne… Dire non, ce n’est pas le genre dans la maison, qui sert aussi bien un petit noir serré et un granola grec à l’aube qu’un cocktail et une assiette de feta en fin de soirée ou un sandwich préparé minute, sur place ou à emporter. Sauf qu’ici, le patron ne vous servira pas un jambon-beurre mais un souvlaki « gyros » de porc fermier maison lové dans un pain pita ou sa version veggie aux beignets de courgettes.

Informations Pratiques

Grand Café d’Athènes
74, rue du faubourg Saint-Denis
75010 Paris
Tél : 01 74 64 65 46

Ouvert tous les jours de 8h30 à 23 heures
Crédits photos : Sophia van den Hoek/Studio Unfolded ; Jules Dalod-Danesi