Un rassemblement de vignerons pionniers

L’année 1950 marque la naissance de la Cave de Crouseilles, deux ans après le classement par décret de l’AOC Madiran. Une création sous l’impulsion d’Ernest Bergerot et de vignerons pionniers qui se rassemblèrent autour des valeurs de la coopération. La cave joue dès lors un rôle fondamental dans le vignoble et sera la première à faire connaitre le Madiran en dehors du Sud-Ouest.

Le Château de Crouseilles, cuvée emblématique depuis 1986 a contribué à l’essor de la cave notamment en grande distribution.

Trente Millésimes plus tard, le Château de Crouseilles fait partie des Madirans incontournables de l’appellation en France et à l’international.

La cave de Crouseilles, à la recherche des meilleurs terroirs de l’AOC Madiran

Depuis plus de 10 ans, la Maison Crouseilles fournit un travail colossal de sélections parcellaires et de recherche scientifique pour découvrir et replanter les meilleurs terroirs de l’AOC.

La grande cuvée « Crouzeilles-Côte Abeilles », millésime 2015, est l’aboutissement de presque 70 ans de créativité vigneronne.

Elle nous replonge dans les origines de la Cave de Crouseilles et nous invite à la découverte des grands crus de Madiran de demain.

Crouzeilles-Côte Abeilles Millésime 2015

La robe de ce vin est rouge grenat, intense et profonde.

Le nez est complexe et élégant avec des notes de fruits noirs. En bouche, l’attaque est franche sur la fraîcheur, avec une belle tension.

Un vin élégant, équilibré et opulent à l’image des Madirans, salué par une longue finale persistante.

Ce vin s’accordera à la perfection avec un gigot d’agneau de sept heures, une épaule d’agneau rôtie à la fleur de thym ou encore des plats typiquement gersois comme un magret de canard juteux avec une sauce aux mûres sauvages.

Vin de garde par excellence, néanmoins très flatteur sur la jeunesse.

Une cuvée icône

Toute l’histoire du vignoble se dévoile sur cette bouteille. Inspirée par des étiquettes datant des années 1900, cette nouvelle cuvée icône reelève un style sobre et intemporel. Elle se distingue également par sa bouteille bourguignonne, identique à celles des premières mises en bouteilles de la cave en 1950, visibles encore aujourd’hui au Chai Doleris à Lembeye.