Le concours international qui couronne l’excellence des Sommeliers Experts en Vins de Porto inscrit pour la première fois une femme à son palmarès Master of Port.

Lundi 16 octobre 2017, à l’Ambassade du Portugal à Paris, en présence de S.E. José Filipe MORAES CABRAL, s’est tenue la 17e édition du Master of Port.

Madame Edith CAYARD, Présidente du Syndicat des Grandes Marques de Porto, Monsieur Manuel de NOVAES CABRAL, Président de L’Institut des Vins du Douro et de Porto et Monsieur Philippe FAURE-BRAC, Président de l’Union de la Sommellerie Française ont élevé Iulia SCAVO au rang de Master of Port. Sa vitalité, la richesse de son vocabulaire et toute la passion que la trentenaire (née en 1983) transmet lorsqu’elle parle des vins de Porto ont mis en joie la salle de spectateurs qui ont spontanément applaudi l’exploit de la candidate à la fin des épreuves orales.

Elle succède à Denis Verneau ému de lui transmettre le titre et fier que sa relève soit assurée par la première femme Master of Port.

Lancé en 1988 avec le soutien technique de l’Union de la Sommellerie Française, Le Master of Port met à l’honneur, les Sommeliers dotés d’une vaste culture en matière de Vin de Porto.

Devant un Jury d’experts, les 11 demi-finalistes ont dû répondre à une ultime salve d’épreuves de qualification durant les 48 dernières heures pour accéder à la finale qui s’est jouée entre les sommeliers :

  • Gaëtan BOUVIER (La Villa Florentine – Lyon),
  • Régis GABILLARD (Les caves de Joseph – Rennes),
  • Jean Baptiste KLEIN (Le Chambard – Kaysersberg),
  • Melissa LEZIN (Cave Art & Vins 33 – Bordeaux),
  • Micaël MORAIS (Tomy And Co – Paris 7e),
  • Yohan NGUYEN (Villa René Lalique – Wingen-sur-Moder),
  • Tristan RINGENBACH (La Cave Triovino – Lyon),
  • Yann SATIN (Hôtel Barrière Le Westminster – Le Touquet Paris Plage),
  • Iulia SCAVO (Le Milord C – Beaulieu-sur-Mer),
  • Lionel SCHNEIDER (Ritz Paris – Paris 2e)
  • Frédéric WOELFFLÉ / Hôtel Métropole Monte-Carlo (98 – Monaco)

Une dernière ligne droite qui a demandé beaucoup de concentration, d’analyse et de finesse tant à l’écrit que pendant les épreuves pratiques ou encore le grand oral qui s’est tenu au Cercle National des Armées en séance ouverte au public. En effet, les 4 finalistes pour l’ultime épreuve orale (Gaëtan BOUVIER, Jean Baptiste KLEIN, Micaël MORAIS et Iulia SCAVO) ont dû successivement réaliser 4 ateliers où ils étaient interrogés sur :

  1. Leur capacité à former une équipe sur une nouvelle gamme de Vins de Porto avec un argumentaire commercial sur chacun.
  2. Une simulation au restaurant pour suggérer aux convives des accords mets et vins. Cette année l’épreuve s’inspirait des 40 ans de jumelage entre les villes de Porto et Bordeaux. Les candidats devaient argumenter leur choix à partir d’un menu élaboré avec des plats de la région bordelaise (des amuse-bouche, une entrée, un poisson, une viande, des fromages, un dessert et une mignardise).
  3. Une épreuve sur l’actualité (en Français et en anglais). Ici il s’agissait de la Maison Cruz qui fête ses 130 ans et l’édition spéciale de sa carafe « Héritage », réservée à cette occasion
  4. Des questions rapides posées par le Président, Philippe FAURE-BRAC.

5ème Meilleur Sommelier du Monde et Médaille de bronze Meilleur Sommelier d’Europe aux concours A.S.I 2013, avec le titre de Master of Port, Iulia SCAVO confirme la reconnaissance de ses pairs ainsi que de l’ensemble de la profession.

Crédit photos : Jean Bernard